Logo Spring Lab

LE BLOG

Notre revue du web #5

Notre revue du web #5

News #1 : CoorpAcademy, un MOOC de formations pour Entreprises

1

Jean-Marc Tassetto, ancien DG de Google France, se lance le défi de diviser les coûts de formations des entreprises par dix avec sa nouvelle plateforme de formation en entreprises : la CoorpAcademy.

Avec un premier cours intitulé CoorpAcademy for Digital, la plateforme propose de « faire bouger les lignes » de la formation en B2B à travers des modules interactifs et personnalisés pour former les employés sur des thèmes liés à tous les aspects du monde digital en entreprise.  Il est intéressant de noter par ailleurs que la CoorpAcademy repose sur la solution Open Source de Google « Course Builder », qui vient donner une dimension participative et collaborative au projet.

En s’inscrivant dans le cadre de l’essor des MOOC (Massive Open Online Courses), cette initiative française vient donc étoffer l’offre de formations en ligne aux côtés des figures phares du domaine que sont Coursera ou encore Khan Academy.

Source : Le Journal du Net

 

News #2 : Axa ouvrira un « Lab » à San Francisco

2Avec son Laboratoire R&D Marketing, Axa confirme son statut de bon élève de la transformation digitale : l’assureur français sera le premier acteur de son secteur à ouvrir un tel lab en Californie.

S’inscrivant dans le cadre de la convention signée en Mars dernier entre les « villes sœurs digitales » Paris et San Francisco (Lire ici), le laboratoire en question a non seulement pour vocation de placer le Groupe au plus près des géants des nouvelles technologies et autres start-ups californiennes innovantes, mais aussi d’initier des projets digitaux pilotes ou encore de faire office de centre de formation pour ses dirigeants et ses employés.

Il s’agit là d’une initiative qui s’inscrit parfaitement dans le cadre de la transformation digitale d’Axa, qui se place ainsi comme pionnier en la matière et entend distancer la concurrence en dopant littéralement sa culture numérique au service de l’innovation.

Un projet ambitieux donc, qui devrait voir le jour courant 2014 : affaire à suivre…

Source : Strategies.fr

 

News #3 : L’Automne Numérique

3Du 23 Octobre au 7 Novembre, le Ministère de la Culture et de la Communication met en place un projet d’envergure nationale : un Automne Numérique, placé sous le thème de l’ouverture des données culturelles. L’objectif ? Exposer les enjeux croisés du numérique et de l’éducation artistique et culturelle.

Cette initiative s’articulera autour de trois évènements clés: un atelier Mashup où les étudiants de l’ENSCI (Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle) devront revisiter des œuvres entrées dans le domaine public pour aboutir à des œuvres « transformatives ».

Le second volet de l’Automne numérique consiste en un Hackaton Dataculture, organisé en partenariat avec La Cantine / Silicon Sentier, autour des données culturelles publiques.

Parmi les projets qui ont vu le jour (Lire ici) : Connexe, un moteur de recherche de données culturelles, ou encore Muzexperience, une plateforme sociale de partage d’expérience au musée.

Hélas, l’Automne Numérique prendra fin dès ce Jeudi 7 Novembre lors d’une rencontre / débat sur le thème de la transmission de la culture à l’ère du numérique : une conférence à suivre de près donc…

Source : CBlog

 

News #4 : Financement participatif + Smart City = Crowdfunding Urbain

4La Fing (Fondation Internet Nouvelle Génération) est à l’origine du projet d’innovation urbaine ouverte Alléger la ville qui met en avant le Crowdfunding urbain comme outil alternatif à la disposition des acteurs publics ou privés pour soutenir les initiatives locales innovantes en proposant « des pistes d’innovation simples et concrètes, prêtes à être déployées ».

Un outil alternatif, oui, car le Crowdfunding (financement par la foule) bouleverse les modalités de financement classique en permettant de récolter des fonds à grande échelle au bénéfice de micro-projets présentant un fort intérêt local, mais qui ne suscitent pas pour autant l’intérêt des porteurs de fonds traditionnels.

Source : Internetactu.net

 

News #5 : Facebook fait ses premiers pas dans la Social TV en France

5Dans le cadre d’accords signés ce mois ci avec TF1 et Canal+, Facebook met à disposition des chaines de télévision deux outils de social analytics innovants : Keyword Insight API d’une part, qui mesure le nombre de publications autour d’un programme ou d’un mot clé, et Public Feed API de l’autre, qui affiche en temps réel les contributions publiques relatives à un programme.

Ces outils donneront accès à une analyse sociodémographiques des socionautes qui commentent les programmes : leur âge, sexe ou encore position géographique seront communiqués aux chaînes – de quoi leur permettre non seulement d’ajuster le contenu des programmes en vue d’augmenter l’audience, mais aussi affiner le ciblage des messages publicitaires. En retour, de meilleurs contenus devraient conduire à plus de réactions sur les réseaux sociaux : un accord a priori gagnant-gagnant, donc.

Bien évidemment, cette annonce n’a pas manqué susciter de nombreuses questions autour de la protection des données personnelles et de la commercialisation de celles-ci, bien que Facebook assure que les données seront préalablement anonymisées et que seules les données publiques seront exploitées.

Source : Université Aix-Marseille

Tags

Sur le même thème

Tous nos sujets